Blason de LiBoUrNe

Les armes de LIBOURNE se "lisent" :

En 1462, Louis XI vint à Libourne où il reçut l’accueil le plus chaleureux. En signe de reconnaissance, il concéda aux maires et jurats le droit de surmonter d’une fleur de lis chacun des mâts du vaisseau que portaient les armures de la ville. C’est donc depuis cette date que les armes de Libourne sont :

« d’azur, navire d’argent, les voiles dépliées, les trois mâts surmontés de trois fleurs de lis d’argent, voguant sur une mer du même, un croisant de sable en pointe ».

Nous retrouvons cette phrase de nos jours sont la forme suivante :

« d'azur, à un navire d'argent, flottant sur une mer ondée de même, les trois mâts supportant chacun une fleur de lis d'or, et, en pointe, un croissant de sable. »

Les voiles doivent être ferlées, c'est-à-dire roulées et attachées sur les vergues.

Le croissant symbolise le Confluent de l'Isle et de la Dordogne et rappel également que la ville est filleule de Bordeaux.

La devise "Insula Liburnium Duranius" (Libourne entre l'Isle et la Dordogne) a été forgée au XIXe siècle par l'archiviste Burgade qui, en bon latiniste, a fait un jeu de mots sur le nom de l'Isle (insula : l'ile).

Blason Ville de LiBoUrNe